© 2019 YQB AVIATION

QU'EST-CE QUE LE « PLANESPOTTING » ?

 

Selon Wikipédia, un « spotteur » est un passionné d'aviation parcourant les aéroports et aérodromes pour observer, répertorier et prendre des photos d'avions et/ou notes diverses (photos d'empennage, immatriculations, etc.). Les « spotteurs » sont en général à la recherche d'un modèle rare, qu'ils cherchent à être le premier ou la première à avoir repéré. 

 

L'origine du terme remonte à la Seconde Guerre mondiale. En anglais, « to spot » signifie « repérer ». À la merci des bombardiers allemands, un réseau anglais était chargé de la surveillance du ciel. Ces « spotteurs » se chargeaient de lancer l'alerte à l'approche de ces bombardiers.

 

Les avions de ligne sont particulièrement visés par les « spotteur », mais hélicoptères et autres aéronefs sont également concernés.

 

Avec le renforcement des mesures de sécurité autour des principaux aéroports français, le « spotting » est interdit sur certains sites sans autorisation écrite (notamment à Roissy-Charles de Gaulle). Les autorités expliquent leur décision par des raisons de sécurité, mais les « spotteur » relèvent, qu'au Royaume-Uni ou aux États-Unis, les « spotteur » ont été intégrés dans les plans de sécurité des aéroports.

 

Certains aéroports offrent de vraies installations pour les « spotteurs ». À Bruxelles, par exemple, une terrasse restaurant leur est accessible. À Barcelone des plateformes ont été créées pour leur permettre de prendre des photos sans grillages et il en est ainsi à Manchester et Montréal, où des zones ont été aménagées afin de permettre aux « spotteurs » d'assouvir leur passion.

 

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA 3.0. Source : Article Spotter (observateur) de Wikipédia en français (auteurs)

 

 

ET CHEZ-NOUS À YQB ?

 

Du côté de l'Aéroport International Jean-Lesage de Québec, la pratique du « spotting » est connue et tolérée par la direction de l'aéroport ainsi que par son équipe de la Sûreté aéroportuaire. Nous vous invitons toutefois à consulter le code d'étique du « spotteur » à YQB afin d'assurer une pratique responsable de cette activité ainsi qu'une bonne entente avec l'ensemble des intervenants aéroportuaires.

 

Bien qu'il n'y ait pas d'installations prévues officiellement à cet effet, plusieurs endroits sont toutefois accessibles pour permettre une pratique agréable et sécuritaire du « spotting » à YQB. Pour connaitre les meilleurs endroits, nous avons répertorié ces sites sur une carte interactive. Celle-ci vous permettra de voir chacun des emplacements et d'obtenir une description de ce que vous pourrez voir et de ce que vous devez prévoir pour effectuer un « spotting »agréable.

 

INITIATION AU « PLANESPOTTING »

 

Pour vous permettre de vous initier au monde du « planespotting », nous avons regroupé plusieurs informations utiles qui vous permettront d'avoir du plaisir et d'apprendre dès votre première sortie aux abords des pistes de l'Aéroport international Jean-Lesage de Québec. Que ce soit simplement pour observer les avions ou pour prendre des photos/vidéos, vous trouverez dans cette section des trucs et astuces provenant de « spotteurs » d'expérience.

 

Nous vous invitons également à surveiller les différentes activités de « spotting » que nous organisons. Vous pourrez y rencontrer des « spotteurs » qui se feront un plaisir de partager leurs connaissances avec vous, dans un contexte réel.

 

« UN « SPOTTEUR » EST UN PASSIONNÉ D'AVIATION PARCOURANT LES AÉROPORTS ET AÉRODROMES POUR OBSERVER, RÉPERTORIER ET PRENDRE DES PHOTOS D'AVIONS ET/OU NOTES DIVERSES »