• Daniel Larouche

La fièvre des Airshows - Airshow London


Les gens qui me connaissent savent que je suis friand de spectacles aériens, et j’essaie à chaque année d’en voir quelques-uns, alors le sujet de cet article s’éloigne un peu de YQB mais reste dans le domaine du Plane Spotting. Bien que j’adore photographier tous ce qui a trait à l’aviation en général, je vibre particulièrement pour l’adrénaline d’un bon spectacle aérien, et surtout les avions militaires. Mon but ici est de vous faire connaître un spectacle que j’apprécie vraiment – Airshow London (www.airshowlondon.com).



L’horaire des spectacles aériens de 2020 a été annoncé récemment, et à chaque année, Airshow London est pour moi un incontournable. Ce spectacle a repris sur une base annuelle en 2016 après un hiatus de plusieurs années. J’ai eu la chance d’y assister les quatre dernières années et je compte bien m’y rendre encore en 2020, du 11 au 13 septembre. Surtout que les organisateurs ont annoncé pour 2020, la présence des « US Air Force Thunderbirds » et pour 2021 les « US Navy Blue Angels » pour qui ce sera la première année avec de nouveaux appareils Super Hornet.


London, en Ontario, à 2 heures au sud-ouest de Toronto, avait, comme Québec, perdu son spectacle aérien depuis plusieurs années, mais un nouveau comité organisateur a été formé en 2016 pour offrir, à mon avis, l’un des plus impressionnants spectacles aériens dans l’est du Canada. Le spectacle dure 3 jours, du vendredi soir au dimanche, et offre un spectacle au crépuscule le vendredi, une très belle variété de prestations aériennes et de belles surprises au niveau statique. Le tout avec un important pourcentage d’avions militaires.





Ce qui distingue Airshow London des autres à mon sens est un des forfaits offerts pour le bénéfice des photographes, le « Photo Pit ».


Le photo pit en 2017

Il faut dire au départ que l’accès au site n’est pas gratuit, même en admission générale alors pour avoir accès au Photo Pit, il faut débourser un peu plus, mais ça vaut vraiment la peine. Le forfait Photo Pit est offert en version 3 ou 5 jours et j’ai toujours pris le plus long forfait car il me permet d’être sur le site pour les arrivées le jeudi et le vendredi ainsi que les départs des participants le lundi et c’est souvent les jeudis et lundis où l’on fait les plus belles rencontres.


Le bombardier américain B1-B au départ le lundi en 2016

Au fil des années, j’ai réussi à y photographier en vol des avions tels que le Bombardier B-1B, le B-52, et les avions de transport C-130, C-17, C-5M Galaxy, ainsi que toute une variété de ravitailleurs KC-135 et KC-10. Évidemment, on y attrape aussi une quantité industrielle de chasseurs, du vieux T-33 au F-35, du T-38 Talon au F-22 Raptor, du F-5 au Super Hornet, le V-22 Osprey, les impressionnants A-10 et à chaque année, j’y ai vu des F-16, F-15 et bien sûr, des CF-18 et nos Snowbirds.


Ce que le forfait « Photo Pit » nous offre :

  • L’accès au site pour 5 jours, du jeudi matin au lundi en après-midi;

  • Le stationnement gratuit sur le site;

  • Une section réservée aux photographes à l’intersection des deux pistes incluant des toilettes chimiques dans la section;

  • Un accès privilégié aux expositions statiques avant l’ouverture des portes pour l’admission générale le samedi et le dimanche – avant même le lever du soleil, ce qui donne des opportunités géniales de photos;

V-22 Osprey en 2019 au lever du soleil - Avant les foules

  • Des rafraîchissements gratuits (eau, boissons gazeuses) et des collations (barres tendres et chips);

  • Un coupon de repas le jeudi et vendredi;

  • Depuis 2 ans, la présence au Photo Pit de représentants Nikon avec des prêts d’équipement pendant la fin de semaine.

Tous les sacs sont vérifiés à l’entrée mais on peut apporter notre équipement photo, bien sûr, une chaise et des friandises. Comme l’accès au Photo Pit est contrôlé, on peut y laisser nos chaises et sacs sans trop de craintes de vol.


Comme c’est à la fin de l’été, j’y ai vu toutes les sortes de températures, 5 jours à plus de 30 degrés Celsius en 2017 et assez froid en 2018 pour porter des gants et même la tuque. London est une ville assez intéressante, l’aéroport est quelque peu en retrait de la ville, mais on y retrouve plein d’hôtels, des restaurants en quantité, et des centres commerciaux, sans devoir sortir de London.


Pour le spectacle de 2020, les organisateurs ont déjà annoncé les démonstrations suivantes :

  • USAF Thunderbirds

  • Snowbirds

  • L’équipe de démonstration CF-18

  • US Army Golden Knights (Équipe de parachutisme).

J’espère vous avoir donné le goût d’essayer le « Photo Pit » d’Airshow London, une expérience formidable pour les maniaques. Vous trouverez aussi sur le site d’autres forfaits et même en admission générale, mon avis est qu’Airshow London vaut le déplacement.


C5M Super Galaxy à l'arrivée le jeudi en 2019

B-52 au départ le lundi en 2019

Le volet statique - F-15 Eagle en 2019

N’hésitez pas à me contacter si vous avez des questions, et bonne saison d’Airshows.


Daniel Larouche

93 vues

© 2019 YQB AVIATION